La Traviata by Giuseppe Verdi
Opera a Palazzo

Que vous soyez enfant ou adulte, vous apprécierez ce spectacle musical exquis, avec chant, instruments médiévaux, masques et marionnettes.  Une mise en scène pleine de magie.
 

 L'ensemble "De Caelis", spécialisé dans l'interprétation du répertoire médiéval a cappella, interprétera le conte de la fée Mahaut avec de magnifiques marionnettes, accompagnées d'instruments de style médiéval.   Une véritable expérience théâtrale et musicale pour tous.

Performance

8 pm, 24 July, 2021

Soiree Gala - Presale

(Until December 4th)

18th December 7:00 PM

20,00

Admission Générale

Adultes - 15,00

Enfants - 10,00€

In case of difficulties with the online reservation, please contact the theater by email:

contact@theatrebassepassiere.com

L'histoire

Where does the worldwide popularity of the masterpiece La Traviata come from? From that poignant story of an unseemly love with its incredibly forceful scenes, the complex yet sublime vocal part of the title role, the tunes everyone hums, or just the genius of its composer? A little of all perhaps...

 

A true romantic drama that hits the audience right in the heart, La Traviata is today one of the most performed opera in the world.

Théâtre Basse Passière opens its doors for a memorable opera experience.

Intimacy with the artists

The staging for this show has been specially adapted for the Théâtre Basse Passière.

 

Be swept away by the power of opera, as if you were a guest of the master of the house, being entertained right in their very own living room. Be dazzled by the artists right before your eyes, and experience opera "from the inside".

Discover an adaptation of Verdi's La Traviata, focusing on the three main roles, accompanied by a piano.

Recognized expertise

Opera a Palazzo started the French version of Musica a Palazzo, creator of immersive operas for more than ten years in Venice, whose founders convey the soul of this unique experience to the artistic team. This version, recently presented at the Hotel Dosne-Thiers in Paris, won The Argus Angel Award.


The costumes come from the famous Atelier Nicolao, a Venetian artisan company which, since 1980, has created historical costumes and dresses for important film productions, as well as Lyric Opera in Chicago, the New National Theater in Tokyo, and the Teatro La Fenice in Venice.

The cast features outstanding artists performing in major lyrical productions.

Whether you are a music lover or a fan of new experiences, you will be enthusiastic about Opera a Palazzo

La musique

Dans ce spectacle où les fées sont présentes, la musique naît d’enchantements. Par leurs charmes, elles transforment à l’envie la parole en chant, faisant jaillir des gosiers toutes sortes de sons, des plus raffinés aux plus étranges.

Les musiques cristallisent les ambiances, les émotions que traversent notre héroïne lors de son incroyable quête. On y entend des chants d’amour, d’adieu, de joie, des danses, et ce ne sont pas toujours les humains qui prennent la parole ! Nous puisons dans le répertoire médiéval, en particulier des XIIIe et XIVe siècles, chansons, polyphonies, danses. Des pièces savantes ou populaires, pleines de fantaisie et d’une pointe de folie viennent chatouiller les jeunes oreilles, parfois aussi les hérisser, car il faut bien deux saveurs pour ne pas s’ennuyer.

Les instruments sont des copies d’ancien: l’organetto, très présent dans l’iconographie médiévale ; la   vièle à archet, instrument à cordes frottées, comme le violon d’aujourd’hui ; la guiterne, instrument à cordes pincées, ancêtre de la guitare, très représenté aussi aux mains des trouvères et des troubadours, des jongleurs et des ménestrels ; des flûtes en os, inquiétantes et mystérieuses ; de petites percussions.

Pour ce qui est de la voix, c’est bien un instrument d’époque, de toutes les époques qui nous permet de jongler entre hier et aujourd’hui.

 

Créé en 1998, sous la direction artistique de Laurence Brisset,  L’ensemble De Caelis est spécialisé dans l’interprétation du répertoire médiéval a cappella. Passionné par ce répertoire peu connu, il effectue un travail d’interprétation reposant sur la connaissance des sources, des notations, et du contexte des œuvres. Avec une insatiable curiosité, il inscrit les œuvres anciennes dans un processus vivant et créatif. Il provoque des rencontres insolites entre les maîtres du passé et ceux du présent et participe activement à la mise en lumière de cet extraordinaire patrimoine musical. Au fil des projets une place essentielle est faite aux compositeurs d’aujourd’hui avec lesquels il s’engage sur les voies de la création d’œuvres contemporaines. Ainsi entrent en résonances deux époques innovantes et créatives que sont le Moyen Âge et le temps présent. Avec le même engagement, De Caelis s’adresse ainsi aussi bien à un public érudit qu’à un public non initié.

L’ensemble De Caelis est un ensemble conventionné par la DRAC Normandie. Il reçoit l’aide la Région Normandie, du Conseil général de l’Orne, de la SPEDIDAM, de l’ADAMI, de l’ODIA Normandie, de Musique Nouvelle en Liberté, du Bureau Export, de la Sacem et de l’Institut Français. De Caelis est membre de Profedim, de la Fédération des ensembles vocaux et instrumentaux spécialisés (FEVIS) et du réseau Futurs composés. www.decaelis.fr

L’ensemble De Caelis

Le Carrosse d’or

Compagnie lyrique, musiques, masques et bouffonneries Dirigé par Xavier Legasa et Francesca Congiu, la compagnie est composée d’une équipe d’artistes polyvalents, chanteurs, comédiens, danseurs, musicien. L’ objectif du travail du Carrosse d’Or est de faire connaître et de démocratiser les répertoires de la musique savante européenne et des musiques peu représentées dans le circuit marchand. Construire des propositions de créations musicales avec des artistes lyriques polyvalents, se réapproprier des formes théâtrales « non nobles », les confronter aux musiques dites « savantes » de différentes époques et, en s’appuyant sur ce premier terreau de travail artistique, inviter les compositeurs à participer à ses projets de créations, tel est le projet de la compagnie.

 La compagnie de théâtre musical Le Carrosse d’Or a été créée en avril 2000. Elle a été accueillie, dans le cadre de la convention d’objectif signée avec la ville de Stains, en résidence artistique à l’Espace Paul Eluard (EPE), où elle a travaillé à une proposition originale de spectacles de théâtre musical à l’intention du Jeune Public.

Depuis 2000, la compagnie Le Carrosse d’Or a exploité la riche veine du jeu masqué : masque de cuir, de bois, de commedia dell’arte, de tragédie, nez de clown. À partir de 2011, la marionnette est venue augmenter les possibilités de jeu : animaux doudou dans La Maison qui Chante de Betsy Jolas, personnages ubuesques dans Courte Longue Vie au Grand Petit Roi, âne tricéphale dans L’Ébloui.

Le Carrosse d’Or a reçu le soutien de l’Adami, du Conseil général du 93, de la Spedidam, des villes de Paris, des villes de Stains et de Saint-Denis, de la Drac-idf, de l’Arcadi, du FCL.

L’équipe artistique

Winner of numerous competitions, the Franco-American soprano Emilie Rose Bry is a harpsichordist and flautist by training. After singing studies at the CRR in Paris and at the Manhattan School of Music in New York, she joined the CNIPAL in 2013. As a soloist, she has already sung on several continents, performing at the Teatro Colón in Buenos Aires, the Theater an der Wien in Vienna, the Gran Teatre del Liceu in Barcelona, the Cairo Opera in Egypt, and the Opera of Lyon in France (to name a few!) On stage, she performs a vast repertoire from Monteverdi (L’Incoro-nazione di Poppea) to Bizet (Carmen) via Vivaldi, Handel (Rinaldo) Haydn or Rossini (L’Italiana in Algeri). Emilie performs regularly in concert with the Matheus Ensemble and its conductor Jean-Christophe Spinosi. In the coming seasons, she will sing Mozart at the Toulon Opera and at the Enescu Festival in Bucharest and Bach at the Théâtre des Champs-Elysées.

Emilie Rose Bry, Soprano_edited.jpg

It was through the study of the piano that the tenor Christophe Poncet de Solages approached music. With his diploma from the Ecole Normale de Musique de Paris in hand and passion for singing, he went abroad to improve his skills. With a pronounced talent for languages, he explores a vast repertoire that ranges from baroque to contemporary music, both opera and concert. His solid musical training allows him to interpret both Bach evangelists and roles of Wagner and Richard Strauss. Fluent in English, Spanish, Italian, German and Russian, he has sang in stage works by Britten, Dvořák, Janáček, Moussorgski, Mozart, Stravinsky, Verdi and French composers such as Offenbach, Poulenc or Bizet. Christophe has already performed at the Opéra national de Lorraine, Lyon and Toulon as well as at the Grange Festival (Carmen) and the Szeged Festival where he played the title role of Oedipus rex.

Christophe Poncet de Solages_portrait_edited.jpg

A graduate of the CRD de Pantin and the Schola Cantorum where he had Nadine Denize as his teacher, Benoît Gadel began his career with bass roles such as Colline (La Bohème, Puccini), Zuniga (Carmen, Bizet) and Ramfis (Aida, Verdi). His ease in the treble allows him to orient himself little by little towards the baritone repertoire. He performs Escamillo de Carmen, Don Giovanni, Figaro (Le nozze di Figaro) and Guglielmo (Così fan tutte). Taking on the characters of Rossini, Verdi and Ravel, Benoît distinguished himself in the baroque repertoire of Purcell, Monteverdi and John Blow and made some forays into the operetta. At the concert, he is regularly invited to perform the sacred works of Bach and Mozart but also Charpentier, Fauré, Saint-Saëns, Dvořák or Brahms. The next roles that await the baritone are Zurga in The Pearl Fishermen by Bizet or Silvio in Pagliacci by Leoncavallo.

edm.png

Born in Great Britain, pianist Philip Richardson grew up in the Netherlands. He graduated from the University of Cambridge in musicology. He began his studies as a pianist and conductor at the Royal Academy of Music in London (where he won the Evelyn German Prize), then at the Hochschule für Musik in Hanover. He entered as an artist in training at the Opera studio of the Teatro alla Scala in Milan, then in Strasbourg, at the Opéra National du Rhin. From 2011 to 2014, he was part of the Atelier Lyrique of the Opéra national de Paris where he accompanied many concerts. He then worked with the Queen Elizabeth Music Chapel in Brussels where he also accompanied the masterclasses of José van Dam and Sophie Koch. Since then, venues as prestigious as the Opéra national de Paris, the Théâtre des Champs-Elysées, the Philharmonie de Paris, the operas in Rouen, Dijon and the Opera Ballet Vlaanderen in Antwerp have regularly requested it.

jld.png

Véronique Samakh - metteure en scène Après des études de lettres classiques et le Conservatoire de Région de Créteil, Véronique Samakh suit des cours de théâtre à l’école de la Belle de Mai avec Jean-Christian Grinevald et Christian Schiaretti et rentre au Conservatoire National Supérieur d’art dramatique de Paris dans les classes de Denise Bonal, Michel Bouquet, Jean-Pierre Vincent. Elle y travaille aussi avec Bernard Dort, Michel Bernardy, Jean-Pierre Miquel, Mario Gonzalez, Francis Girod.

Elle se passionne pour le Nihon Buyô, danse–jeu du Kabuki et, dans le cadre d’ARTA, suit l’enseignement de Maître Fujima Kanjuro en France et au Japon. Elle fait ses premiers pas sur scène, sous la direction de Michel Dubois, dans la Double Inconstance de Marivaux.

vs.png

Puis, en tant que comédienne, elle travaille avec Jean-Pierre Miquel dans Les Sincères et L’épreuve de Marivaux, avec Nicolas Lormeau dans Ruy Blas , avec Jean Dautremay dans Le Tableau de Paris avec Guillotine de J-L S Mercier, avec Dominique Quéhec dans Les cinq Nô modernes de Mishima , avec Alexandre Kaliaguine et Nastassia Vertinskaia dans Tchekhov Acte III , avec Geoffroy Lidvan dans L’Os de Morlam de Birago Diop, avec Manuel Rebjock dans Les comédies de Paravents , Fantasio , d’après Musset et le Misanthrope de Molière, avec Félix Pruvost dans sa pièce Rêver Yêvé etc…

D’autre part elle adapte et met en scène des contes Yoco et Yaghvali, Ilangoura, Prince Vagabond (Odyssées 78), Ivan et Vassilissa (Heyoka) avec Félix Pruvost. Pour le Théâtre de Sartrouville CDN, elle met en scène une pièce d’Anne Sylvestre : Méchant ! Elle met en scène et interprète Les Voyages de Ziyara de l’auteur illustrateur François Place. Au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Scène nationale, elle créera cette saison Rejouer et la nouvelle orientale de Marguerite Yourcenar Comment Wang-Fô fut sauvé .

En 2012/13 elle a créé Prélude à Wang-Fô ou Comment les tableaux prennent vie, théâtre-récit tout public, et Complètement Toqué avec l’ensemble de musique baroque Fuoco E Cenere dirigé par Jay Bernfeld. En 2011/12 La Maison qui chante opéra de Betsy Jolas commandé par la compagnie du Carrosse d’Or (Xavier Legasa et Francesca Congiu) et coproduit par Ars Nova, direction musicale Philippe Nahon, mise en marionnettes de Neville Tranter (Stuffed Puppet Theater) et Le Mikado opérette de Gilbert et Sullivan coproduit par l’Opera Fuoco, dirigé par David Stern. En 2010 La Ronde de Nos Saisons, haikus et récit de voyage japonais, spectacle écrit et interprété par Anne-Catherine Chagrot.

Elle crée avec l’ensemble Fitzwilliam (Jean- Pierre Nicolas et Michèle Dévérité) un spectacle musical intitulé Bric baroque à Brac dont la création a eu lieu en septembre 2011, programmé au Festival Baroque de Pontoise de 2012 et de Valloire en 2013. Parallèlement, titulaire du C.A. elle approfondit depuis plus de 15 ans son travail pédagogique avec des enfants, des adolescents (BAC théâtre), des étudiants ou des adultes, avec des chômeurs et des jeunes en difficulté, a été professeur d’art dramatique au CRR de Douai de 2009 à 2010 et est intervenante au Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique de Paris.

Born in Great Britain, pianist Philip Richardson grew up in the Netherlands. He graduated from the University of Cambridge in musicology. He began his studies as a pianist and conductor at the Royal Academy of Music in London (where he won the Evelyn German Prize), then at the Hochschule für Musik in Hanover. He entered as an artist in training at the Opera studio of the Teatro alla Scala in Milan, then in Strasbourg, at the Opéra National du Rhin. From 2011 to 2014, he was part of the Atelier Lyrique of the Opéra national de Paris where he accompanied many concerts. He then worked with the Queen Elizabeth Music Chapel in Brussels where he also accompanied the masterclasses of José van Dam and Sophie Koch. Since then, venues as prestigious as the Opéra national de Paris, the Théâtre des Champs-Elysées, the Philharmonie de Paris, the operas in Rouen, Dijon and the Opera Ballet Vlaanderen in Antwerp have regularly requested it.